Arrêter
Label AccessiWeb Bronze 2009 (rapport de labellisation Espace Jeunes, nouvelle fenêtre)
RECHERCHER


Newsletter
<<    Avril 2014    >>
L Ma Me J V S D
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930
Site Ville
 
Culture > Culture - Atelier cinéma (2)

Culture - Atelier cinéma (2)

L'amour en bas des tours
La salle de spectacle de la Maison Pour Tous Gérard Philipe était pleine à craquer, vendredi 1er juillet 2011, pour découvrir le court-métrage «L'amour en bas des tours» réalisé par les jeunes participants de l'atelier cinéma. Après la projection de trois courts-métrages proposés par l'association «Arcadi», relatant les aventures d'adolescents, tous étaient impatients de voir sur grand écran les visages de Walid, Djeneba, Kevin, Aïsha et les autres, dans une histoire écrite, tournée et montée par les jeunes eux-mêmes. À la fin du film, sous un tonnerre d'applaudissements, les jeunes acteurs, cadreurs, ingénieurs du son, chefs opérateurs, sont montés sur scène. Ils se sont alors livrés au jeu du question réponse. L'opportunité pour les spectateurs de réaliser l'ampleur du travail accompli sur l'année.

Arnaud (Walid Ben Mabrouk) et Assia (Djeneba Haïdara)
Si sur la fin du film chacun y va de son interprétation, les félicitations quant à elles, devant ce remarquable travail sont unanimes. Christelle Chevert, chargée de projets à la Maison Pour Tous Gérard Philipe, se dit très fière et très émue du résultat : «L'atelier a bien fonctionné car les jeunes se sont emparés du projet. C'est un beau travail d'ensemble et de groupe avec notamment la participation des jeunes des ateliers écriture rap et MAO (Musique Assistée par Ordinateur) pour la réalisation de la musique du film.»
Émilie Carpentier, ayant déjà réalisé en collaboration avec Karen Fichelson le court-métrage «Au large» avec un groupe de jeunes villejuifoises, nous explique ce qui l'a poussée à renouveler l'expérience en plaçant cette fois-ci les jeunes au cœur de la réalisation : «L'éducation à l'image est intéressante. Faire un film permet d'affiner son regard sur soi-même et sur les autres. On se pose des questions sur ce que l'on a envie de dire et par là, sur le regard que l'on porte sur la société.»
Extrait du court-métrage
«L'amour en bas des tours»
L'atelier était encadré par la compagnie «Le Masque Calao» dont font partie Émilie et Karen, en partenariat avec la MPT Gérard Philipe dans le cadre du dispositif «Passeurs d'images» de l'association «Arcadi». Commencé au mois d'octobre 2010, le travail s'est déroulé en suivant trois phases. Une première phase d'écriture et de jeu qui a duré quatre mois. Une deuxième phase de tournage qui a eu lieu au mois de mars 2011 sur deux weekend. Et une troisième phase de montage qui s'est étalée d'avril à juin 2011. Pour cette dernière phase, un peu plus ardue, Émilie et Karen ont pu compter sur l'intervention de Clément Dorville un passionné de vidéo.

Aïsha Drame, 17 ans
«Je n'imaginais pas que le cinéma regroupait autant de métiers. Au départ j'ai suivi ma copine qui venait s'informer sur l'atelier», raconte-t-elle. «On nous a expliqué qu'on allait faire un film et que nous allions tout faire nous-même. Cela m'a motivée.»
«J'ai tout aimé au cours des ateliers : l'esprit de groupe, l'ambiance, Karen et Émilie qui ont été formidables et surtout, le fait que ce soit notre projet. J'ai aussi découvert que le cinéma ce n'était pas facile. Il faut savoir cadrer, tenir une perche et plein d'autres choses ! Je suis agréablement surprise du résultat et fière de notre travail. J'espère que cela plaira car nous nous sommes beaucoup investis.»
.: Julie Labarère, publié le 18 juillet 2011 :.

Maison Pour Tous Gérard Philipe

La Maison Pour Tous de Gérard Philipe vous propose des activités culturelles tout au long de l'année.

Horaires d'ouverture :
lundi
: 9h à 12h
du mardi au jeudi : 9h à 12h - 14h à 19h30
vendredi : 9h à 12h - 14h à 19h
samedi : 9h à 12h
118 rue Youri Gagarine 94800 VILLEJUIF
01 46 86 08 05
mpt-gphilipe@ville-villejuif.fr

Autour du court-métrage «Au large»

Go !